Des astuces simples à appliquer pour la peinture de votre plafond

 

Vous estimez que votre plafond aurait bien besoin d’un coup de pinceau pour retrouver un aspect neuf et propre ? Vous rêvez d’éliminer les tâches qui s’y trouvent et cette couleur si fade qui est apparue avec le temps ? Repeindre votre plafond est une solution parfaite pour cela.

Néanmoins si vous décidez d’entreprendre la peinture de votre plafond par vous-même, des conseils ne seront pas de refus pour un résultat optimal.

 

1. Une bonne préparation, la clé du succès

Comme pour toute chose, une bonne préparation favorise la réussite de votre projet. La peinture de votre plafond nécessitera de votre temps et de votre énergie afin d’obtenir le résultat que vous souhaitez.

Tout d’abord, il est essentiel de préparer votre pièce à vos travaux de peinture. Pour cela, nous vous conseillons de retirer l’ensemble de vos meubles qui sont présents dans votre pièce. Sinon, vous pouvez les couvrir de plastique afin de les protéger contre les risques causés par la peinture de votre plafond. Pensez également à protéger à l’aide de scotchs tous les autres endroits de votre pièce susceptibles d’être endommagés par la peinture du plafond (angles de murs, sols, poutres, etc.).

Votre plafond doit lui aussi être prêt avant l’application de la peinture. Pour cela, un bon nettoyage de votre plafond sera efficace afin de retirer les poussières et saletés qui pourraient entacher le résultat final. Les trous et les fissures doivent idéalement être rebouchés. Le ponçage vous est également recommandé afin de rendre la surface de votre plafond la plus lisse possible.

 

2. Choisissez le bon moment, fuir les tracas

Entamer la peinture de votre plafond doit s’effectuer à un moment parfait pour que la peinture s’applique correctement. Tout d’abord, la luminosité de votre pièce est primordiale pour contrôler tous les éléments de votre peinture de plafond. Il vous est déconseillé de peinturer votre plafond lorsqu’il y a de fortes chaleurs. La température idéale est entre 10 et 20 degrés.

Si votre pièce est trop chaude, cela pourrait compromettre la qualité de la peinture de votre plafond. Le séchage se ferait rapidement et des traces de peinture s’accentueraient.

 

3. Sélectionnez la peinture idéale

Bien évidemment en premier lieu, une réflexion de vos préférences s’implique quant aux couleurs et aux finis que vous souhaitez pour votre plafond. De nombreuses peintures pour plafond existent sur le marché. Deux types de peinture pour plafond sont fréquemment utilisées :

  • La peinture acrylique: les peintures à base d’eau sont saines et simples à appliquer, mais plusieurs couches sont parfois nécessaires pour éviter les traces
  • La peinture glycéro: elle dispose d’un aspect lisse et d’une bonne résistance, mais celles-ci est plus difficile à appliquer

Nous vous conseillons de sélectionner avec soin votre peinture pour plafond car la qualité est nécessaire pour un bon résultat. Le pouvoir masquant de votre peinture est primordial.

 

4. Appliquez correctement

L’étape la plus cruciale de la peinture de votre plafond est bien celle de l’application. Voici quelques astuces que vous pouvez utiliser lorsque vous peignez :

  • Placez-vous face à la lumière pour toujours observer la peinture de votre plafond
  • Utilisez un petit pinceau pour peindre les zones délicates de votre plafond telles que les bords
  • Passez votre rouleau toujours dans le même sens sur l’ensemble de votre plafond
  • Appliquez par zone limitée sans jamais repasser sur une zone déjà peinte
  • Laissez sécher avant de repeindre par-dessus si nécessaire

 

N’attendez plus, vous pouvez d’ores et déjà entamer la peinture de votre plafond. Si cela vous demande trop de temps et d’énergie, faites appel à des professionnels de Mon Peintre spécialisés dans la peinture résidentielle.

[Total: 1   Average: 5/5]