Cherchez-vous une équipe de peintres professionnels, fiable, polie, respectueuse et ponctuelle? Voici les choses à savoir pour choisir un entrepreneur peintre.

Lorsqu’est venu le temps de restaurer les peintures intérieures ou extérieures de votre immeuble le choix du bon entrepreneur est crucial. Pour choisir un entrepreneur peintre, voici les principales étapes et conditions d’un choix gagnant :

*Article écrit par MonPeintre.ca dans l’édition Automne du Condo liaison publié par le Regroupement des Gestionnaires et Copropriétaires du Québec RGCQ.org

1- Liste d’entrepreneurs potentiels

La première étape est de tenter de trouver un minimum de 3 entrepreneurs potentiels qui pourront vous faire une soumission écrite. L’idéal est d’avoir des références d’associations ou de regroupements de syndicat de condo, par exemple le bottin de la RGCQ. Si le syndicat de condo est géré par un gestionnaire indépendant, celui-ci aura aussi accès à une base d’entrepreneurs avec qui il a fait affaire dans le passé et à qui il peut faire confiance. Le CAA-Habitation offre aussi un répertoire d’entrepreneurs qui ont subi plusieurs examens de qualité et de contrôle pour détenir la certification CAA-Habitation. Il y a toujours les outils traditionnels comme les pages jaunes ou bien les répertoires internet qui vous feront travailler un peu plus pour s’assurer des compétences du candidat, mais qui peuvent être une bonne façon de dénicher un bon entrepreneur.

2- L’entrepreneur Peintre

Pour débuter la relation d’affaire avec un entrepreneur, plusieurs signes avant coureurs peuvent vous permettre de trouver l’entrepreneur adéquat. Un entrepreneur qui arrive en retard au premier rendez-vous risque de manquer de ponctualité lors de vos travaux. Est-ce que son attitude vous convient? Est-il aimable et courtois? Est-il facilement rejoignable? Semble-t-il davantage préoccupé par le montant de la soumission que par le détail des travaux? Est-il en mesure de vous démontrer son expérience? A-t-il un portfolio ou des références d’anciens clients dans votre secteur? Finalement, méfiez-vous des entrepreneurs qui vous demandent un dépôt et qui se disent prêts à débuter les travaux le lendemain matin. Habituellement un entrepreneur de qualité a un agenda assez occupé.

3- Les associations professionnelles et la CCQ

Un entrepreneur spécialisé en peinture doit absolument détenir une licence en règle de la Régie du Bâtiment du Québec (www.rbq.gouv.qc.ca).

Lorsqu’il s’agit de la peinture des parties communes et surfaces extérieures d’une bâtisse et que la transaction se fait entre le syndicat de condo et l’entrepreneur il est obligatoire que l’entrepreneur soit un employeur enregistré à la Commission de la Construction. Il est difficile de vérifier si celui-ci a son numéro d’employeur puisque la CCQ ne donne pas cette information, mais par contre vous pouvez demander une preuve en annexe de la soumission. Les peintres qui travailleront sur votre projet devront aussi détenir leur certificat de compétence émis par la CCQ.

Finalement, vous pouvez aussi vérifier si l’entrepreneur a fait l’objet de plainte auprès de l’Office de la Protection du Consommateur (www.opc.gouv.qc.ca).

4- La soumission et le contrat

Il est important d’exiger une soumission écrite de son entrepreneur. Se fier à la parole de son entrepreneur est l’erreur la plus fréquente lors de litiges présentés à la cour des petites créances. Une soumission devrait être très détaillée pour faire face à toute éventualité lors des travaux. Il est très important de bien évaluer votre besoin avant de contacter l’entrepreneur. Il est facile de s’embarquer dans des extras inutiles lorsque l’entrepreneur est un bon vendeur. Magasinez les matériaux avant de rencontrer son entrepreneur est un bon moyen de déterminer nos besoins. Il est aussi important de se fixer un budget réaliste et de réévaluer celui-ci si nécessaire lorsque les trois soumissions sont complétées. Par la suite, le contrat devrait être semblable à la soumission écrite si celle-ci est bien détaillée. Le contrat devrait inclure toutes les modalités de paiement, la description détaillée des travaux, les coordonnées de l’entrepreneur, le détail des garanties et les exclusions.

5- Les assurances

Vous pouvez exiger une preuve d’assurance de votre entrepreneur. Celle-ci devrait couvrir les accidents du travail et une assurance de responsabilité civile couvrant tous les travailleurs. Le minimum est de 1 million de dollars, mais la norme est maintenant de 2 millions de dollars.

Une bonne planification et recherche pour un projet de petite ou grande envergure sont toujours essentielles pour réaliser des travaux réussis.

Bonne peinture!

Nicolas Desjardins

MonPeintre.ca

514-705-1245

[Total: 0    Average: 0/5]